Kenya/Somalie

 

12 janv. 2012

Kenya/Somalie

HRW accuse les forces kényanes de violer les droits des civils et des réfugiés

L’ONG Human Rights Watch accuse aujourd’hui les forces de sécurité kényanes de violer les droits des civils et des réfugiés somaliens dans le nord-est du Kenya, près de la frontière somalienne, depuis octobre dernier lorsque l'opération militaire en Somalie a débuté. « Des membres des forces de sécurité se sont rendus responsables de viols, de passages à tabac, de pillage et d'arrestations arbitraires de civils », affirme l’ONG. « La répression vise largement les réfugiés somaliens et les Kényans d'ethnie somali, mais des résidents d'autres groupes ethniques dans la province du nord-est ont aussi été touchés », poursuit-elle. « Les promesses répétées, à la fois de la police et de l'armée, de cesser ces abus et d'enquêter n'ont débouché sur rien », de déplorer le responsable pour l'Afrique de HRW, Daniel Bekele. (Source : AFP)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

AMISOM