Timor-Leste/ONU

 

12 janv. 2012

Timor-Leste/ONU

Fermeture du bureau du HCR à Dili

Le bureau du HCR à Dili ferme aujourd’hui ses portes, mettant fin à près de 13 années de présence de l’agence onusienne au Timor-Leste. Au cours d’une cérémonie organisée dans la capitale du pays, le chef d’État timorais, José Ramos-Horta, a salué le HCR pour le travail réalisé depuis 1999. Dans son discours, M. Ramos-Horta s’est engagé à respecter les droits des personnes réfugiées, la plupart de ses compatriotes et lui-même n’ayant que trop souffert de l’exil. Au plus fort de la crise timoraise, en 1999, près de 250 000 personnes ont du chercher refuge en dehors du Timor, qui faisait alors encore partie de l’Indonésie. (Source : ONU)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

ISF MINUT