Soudan

 

17 janv. 2012

Soudan

Les immunités entravent le processus de paix au Darfour

Le ministre soudanais de la Justice, Mohamed Bushara Dousa, déclare aujourd’hui que les immunités accordées aux individus ont « entravé » le processus de paix au Darfour. Alors qu’un nouveau Procureur spécial pour le Darfour a été nommé la semaine dernière, il affirme que les précédents titulaires du poste n’ont pas pu mener leur mission à bien du fait de ces immunités. À cet égard, il rappelle que 25% des gens bénéficient d’une forme d’immunité au Soudan. (Source : Sudan Tribune)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD