Kosovo/Serbie

 

25 janv. 2012

Kosovo/Serbie

La Serbie n’entend sacrifier ni le Kosovo, ni son intégration à l’UE

Le président serbe, Boris Tadic, a répété hier que son pays continuerait à chercher une solution au problème du Kosovo tout en tentant d’accéder à l’UE. Jugeant que la question du Kosovo est désormais une question internationale, M. Tadic a encore une fois rejeté toute reconnaissance de l’indépendance du Kosovo tout en affirmant que la Serbie ne renoncerait pas non plus à l’intégration européenne, intégration qu’il a qualifiée d’économiquement capitale. M. Tadic a enfin affirmé comprendre les Serbes du Kosovo qui souhaitent organiser un référendum les 14 et 15 février prochains sur la légitimité des institutions de Pristina, mais a insisté sur les conséquences désastreuses d’une telle consultation sur les intérêts de la Serbie. (Source : Radio Srbija)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EULEX-Kosovo KFOR MINUK OMIK