UA

 

31 janv. 2012

UA

Ping reste provisoirement à la présidence de la Commission de l'UA

Le président béninois et nouveau président en exercice de l'UA pour un an, Thomas Boni Yayi, déclare aujourd’hui que les chefs d’État africains ont décidé de reconduire à leur poste les membres de la Commission actuelle de l'UA, dont son président Jean Ping, jusqu'au prochain sommet de l’UA au mois de juin. Le sommet de l’UA n’a pas réussi, hier, à élire un nouveau président pour la Commission, un échec qui cristallise les rivalités et divisions qui règnent au sein de l’organisme panafricain et qui impose une remise en question des règles d’élection. Un comité de huit membres (des chefs d'État représentants les cinq sous-régions du continent, le Gabon, l'Afrique du Sud et le Bénin) « se réunira probablement en mars pour arrêter les modalités de renouvellement du mandat de la Commission en juin », indique M. Boni Yayi. « Ce comité devra notamment décider s'il y a lieu d'amender la règle actuelle de la majorité requise des deux-tiers, et si les deux candidats non élus lundi pourront ou non se représenter », explique-t-il. Selon les statuts de l'UA c’est le vice-président de la Commission, le Kényan Erastus Mwencha, qui aurait du assurer l’intérim. (Source : Reuters)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Organisations liées :

UA

 

 

 

États liés :

Gabon