Somalie/CICR

 

31 janv. 2012

Somalie/CICR

Les shebabs interdisent au CICR de travailler dans leurs zones

Les rebelles Al Shebab ont annoncé hier dans un communiqué qu’ils interdisaient au CICR de travailler dans les zones sous leur contrôle, arguant que l’ONG avait « trahi la confiance » de la population locale. « Bien qu’il ait bénéficié d’un accès sans égal à toutes les régions gouvernées par les Moudjahidines dans le sud et le centre de la Somalie, le CICR a trahi à plusieurs reprises la confiance qui lui a été accordée par la population », indique le texte, qui accuse l’ONG d’avoir distribué de la nourriture « avariée » et d’avoir « accusé à tort les moudjahidines d'entraver les distributions alimentaires ». Comme mesure de rétorsion, les shebabs ont « brûlé près de 2 000 mètres cubes de rations expirées du CICR destinées à la distribution », affirme le communiqué. Le porte-parole du CICR, Jean-Yves Clémenzo, a déclaré que l’organisation « analyse la situation ». Le CICR avait suspendu au début du mois de janvier la distribution d’aide alimentaire dans les régions contrôlées par les islamistes après le blocage de 140 camions d'aide destinés à quelque 240 000 personnes dans les provinces du Moyen Shabelle et de Galgadud. (Source : AFP)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

AMISOM BUPNUS