Maroc/Sahara Occidental

 

3 févr. 2012

Maroc/Sahara Occidental

Un enlisement pourrait conduire à une recrudescence des activités terroristes

Christopher Ross, l’Envoyé personnel au Sahara Occidental du Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, déclare aujourd’hui qu’un enlisement du conflit sahraoui pourrait « conduire à une recrudescence des activités terroristes ». Il estime également que cela pourrait mener à un regain des hostilités militaires et à des soulèvements populaires ce qui poserait des problèmes quant aux droits de l’homme. Il dit vouloir « continuer ses efforts pour promouvoir un processus de négociation réel » et espère que les évènements dans la région et la prise de conscience de la menace terroriste « pousseront les parties prenantes à un engagement plus solide et les acteurs régionaux et internationaux à s’engager davantage à la recherche d’une solution ». (Source : ONU)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINURSO