Soudan/Darfour

 

5 févr. 2012

Soudan/Darfour

Le JEM dénonce le comportement du chef de la MINUAD

Le JEM cherche à se distancer du chef de la MINUAD, Ibrahim Gambari, et l’accuse de ne pas respecter le mandat de la mission onusienne. Cette déclaration survient suite à la rencontre entre M. Gambari et le président soudanais, Omar el-Béchir, au mariage du président tchadien, Idriss Déby. Un porte-parole du JEM, Gibreel Adam Bilal, a déclaré que son groupe avait « décidé de revoir sa position au sujet de M. Gambari et d’alerter le Secrétaire général de l’ONU que M. Gambari était devenu un lourd fardeau dans la crise soudanaise » estimant qu’il est même une partie du problème « plutôt que d'être un catalyseur pour sa résolution ». M. Bilal a énuméré un certain nombre d'actions, commises par M. Gambari, qui constituent, selon lui, des violations flagrantes du mandat de la MINUAD, dont le fait d’avoir fourni des véhicules à la police soudanaise du Darfour. (Source : Sudan Tribune)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD