Somalie/Kenya

 

12 févr. 2012

Somalie/Kenya

L'armée kényane a affaibli les shebabs somaliens

L'armée kényane a déclaré hier qu'après quatre mois de combats acharnés dans le sud de la Somalie, les rebelles shebabs avaient été considérablement affaiblis et coupés de leurs sources de financement. Le responsable des opérations militaires de l'armée, le colonel Cyrus Oguna, a expliqué que les raids aériens et les attaques terrestres avaient coupé les circuits d'approvisionnement des rebelles et les avaient chassés de villes clés pour leurs activités économiques. « En termes de revenus des shebabs, tout est complètement perturbé. Selon notre propre estimation, la perception des revenus des shebabs est perturbée à 75% », a ajouté le colonel. Selon lui, cette perte de revenus explique en grande partie les récentes victoires militaires de l'armée kényane contre les rebelles somaliens puisque « quand une armée perd ses éléments de revenus et de commandement, sa capacité de combat est extrêmement réduite ». (Source: AFP)

L'armée kényane a déclaré hier qu'après quatre mois de combats acharnés dans le sud de la Somalie, les rebelles shebabs avaient été considérablement affaiblis et coupés de leurs sources de financement. Le responsable des opérations et informations militaiL'armée kényane a déclaré hier qu'après quatre mois de combats acharnés dans le sud de la Somalie, les rebelles shebabs avaient été considérablement affaiblis et coupés de leurs sources de financement. Le responsable des opérations et informations militaires de l'armée, le colonel Cyrus Oguna, a expliqué que les raids aériens et les attaques terrestres avaient coupé les circuits d'approvisionnement des rebelles et les avaient chassés de villes clés pour leurs activités économiques. « En termes de revenus des shebabs, tout est complètement perturbé. Selon notre propre estimation, la perception des revenus des shebabs est perturbée à 75% », a ajouté le colonel. Selon lui, cette perte de revenus explique en grande partie les récentes victoires militaires de l'armée kényane contre les rebelles somaliens puisque « quand une armée perd ses éléments de revenus et de commandement, sa capacité de combat est extrêmement réduite ». (Source: AFP)res de l'armée, le colonel Cyrus Oguna, a expliqué que les raids aériens et les attaques terrestres avaient coupé les circuits d'approvisionnement des rebelles et les avaient chassés de villes clés pour leurs activités économiques. « En termes de revenus des shebabs, tout est complètement perturbé. Selon notre propre estimation, la perception des revenus des shebabs est perturbée à 75% », a ajouté le colonel. Selon lui, cette perte de revenus explique en grande partie les récentes victoires militaires de l'armée kényane contre les rebelles somaliens puisque « quand une armée perd ses éléments de revenus et de commandement, sa capacité de combat est extrêmement réduite ». (Source: AFP)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

AMISOM