Soudan/Darfour

 

19 févr. 2012

Soudan/Darfour

Le JEM rejette la médiation d'Ibrahim Gambari

Le nouveau chef du groupe rebelle soudanais JEM, Gibril Ibrahim, a déclaré avant-hier par téléphone au Représentant spécial du Royaume-Uni au Soudan, Micheal Ryder, que le chef de la MINUAD, Ibrahim Gambari, n'était pas qualifié pour être un médiateur pour la paix au Darfour. Selon M. Ibrahim, « combiner les deux fonctions est inacceptable puisque la médiation nécessite certaines conditions préalables, dont la neutralité durant tout le processus », soulignant que « Gambari, qui a offert d’importants services à la police soudanaise, n’est pas éligible pour jouer ce rôle ». Un porte-parole du JEM, Gibreel Adam Bilal, a pour sa part déclaré hier au journal The Sudan Tribune que le groupe dénonçait les actions de la MINUAD dans la région, affirmant que celle-ci avait mis en œuvre un certain nombre d’activités qui n’étaient pas incluses dans son mandat. (Source : The Sudan Tribune)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD