Soudan/Darfour

 

22 févr. 2012

Soudan/Darfour

Incertitudes face à la libération des 52 Casques bleus

Le JEM et la MINUAD ont fourni hier des indications contradictoires concernant les circonstances entourant la libération, le 20 février, de quelque 52 Casques bleus de la MINUAD retenus par le groupe rebelle. Le porte-parole du JEM, Gibreel Adam Bilal, a en effet assuré que les soldats de la paix avaient été relâchés après qu’un haut-responsable de la MINUAD ait présenté ses excuses au groupe rebelle au nom de la mission pour avoir pénétré sans autorisation sur un territoire contrôlé par le JEM. De son côté, le chef de la MINUAD, Ibrahim Gambari, a assuré que les soldats avaient été libérés sans conditions. M. Gambari a également vertement critiqué les rebelles du JEM, leur rappelant que la MINUAD avait pour mandat de protéger les civils dans tout le Darfour, sans restriction de mouvements et que tout acte hostile contre les Casques bleus pouvait être considéré comme un crime de guerre. (Source : The Sudan Tribune)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD