Chypre

 

27 févr. 2012

Chypre

Dervis Eroglu se déclare pessimiste quant à la résolution du conflit

Le président de la République turque de Chypre, Dervis Eroglu, a affirmé samedi dernier que « s’il n’était pas possible d’en arriver à une entente avant le 1er juillet [date de l’obtention de la présidence tournante de l'UE par la République de Chypre], il serait inutile pour les chypriotes turcs de poursuivre les négociations » sur la réunification de l'île. Suite aux discussions ayant eu lieu en janvier dernier sous l’égide du Secrétaire général de l’ONU, une conférence internationale impliquant la rédaction d’une entente devait être organisée afin de régler le conflit de manière définitive. Les autorités chypriotes turque et grecque ne s’entendent toutefois toujours pas ni sur les termes d’une telle entente, ni sur les détails de la conférence, notamment sur les pays devant être invités à participer. (Source : Hurryet Daily News)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

UNFICYP