Soudan/Soudan du Sud

 

9 mars 2012

Soudan/Soudan du Sud

Juba accuse Khartoum de détenir 35 000 Sud-soudanais en esclavage

Le négociateur en chef du Soudan du Sud, Pagan Amum, accuse aujourd'hui Khartoum de détenir 35 000 citoyens sud-soudanais en esclavage, bloquant ainsi toute avancée dans les négociations qui ont repris entre les deux pays le 6 mars dernier. « Il y a malheureusement un désaccord, parce que le gouvernement du Soudan a refusé d'inclure (dans les discussions) la libération de quelque 35 000 citoyens sud-soudanais réduits en esclavage », déplore-t-il, précisant que ces 35 000 personnes ont été prise en otage lors de la guerre civile qui a opposé entre 1983 et 2005 Khartoum au SPLM. Le chef de la délégation soudanaise pour ces négociations, Sabir Mohamed al-Hassan, réfute ces accusations et blâme Juba de faire obstacle des négociations d’aujourd’hui dénonçant « une approche non-constructive » du Soudan du Sud suite à son refus de créer un comité de haut niveau conjoint pour régler les problèmes liés à la nationalité. (Source : AFP)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FISNUA MINUSS