Somalie

 

19 mars 2012

Somalie

Des tirs de mortiers tuent au moins six civils près du palais présidentiel

Le porte-parole de l’AMISOM, Paddy Ankunda, et des témoins rapportent qu’au moins six civils ont été tués cette nuit et sept autres blessés par des tirs de mortier qui ont touché un camp de déplacés proche du palais présidentiel, à Mogadiscio. « Aucun mortier n’est tombé sur le palais –ils sont tombés sur un camp de déplacés et ont tué à peu près six civils », indique-t-il, ajoutant qu’il n’est pas encore clair d’où ces missiles ont été tirés et qu’une enquête est en cours. Un porte-parole d’Al Shebab, Sheikh Mohamed Abu Abdirahman, a revendiqué l’attaque, indiquant que plus d’une douzaine de mortier avaient été tirés contre le palais. « Nous continuerons à attaquer le palais avec des attentats suicides et des mortiers », a-t-il promis. Le palais présidentiel est normalement hors de portée des mortiers d’Al Shebab, qui se sont retirés hors de la capitale à l’été dernier. S’il s’avère que les shebabs ont tiré ces mortiers de l’intérieur de Mogadiscio, cela porterait un coup dur aux affirmations de l’AMISOM et du gouvernement qui assurent avoir sécurisé la capitale entière. (Sources : AFP, Reuters)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

AMISOM