Somalie/HCR

 

21 mars 2012

Somalie/HCR

Le HCR inquiet des frappes au mortier à Mogadiscio

Un porte-parole du HCR, Adrian Edwards, s’est inquiété hier de la reprise des frappes au mortier sur la capitale somalienne, suite à une attaque ayant tué quatre civils le 19 mars dernier. « L'objectif de ce bombardement pourrait avoir été un hôtel hébergeant des forces pro-gouvernementales dans le complexe voisin Villa Somalia, le palais présidentiel. Mais les obus de mortier n'ont pas atteint leur objectif et ont frappé des personnes déplacées », a indiqué M. Edwards. « Le HCR appelle toutes les parties au conflit en Somalie à cesser immédiatement les attaques visant les civils et les agences humanitaires, ou celles présentant un risque élevé de frapper des civils vivant près des cibles visées. L'attaque de lundi présentait clairement un risque inacceptable », d’ajouter M. Edwards. (Source : ONU)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

AMISOM