Soudan/Soudan du Sud/UA/UE/États-Unis/ONU

 

28 mars 2012

Soudan/Soudan du Sud/UA/UE/États-Unis/ONU

La communauté internationale met en garde contre une escalade de la violence

La communauté internationale exhorte les deux Soudan à ne pas se laisser entraîner dans un nouveau conflit et à retirer leurs troupes des zones frontalières. Aujourd'hui, l'UA demande à Khartoum et Juba de retirer leurs forces à 10 km de la frontière de chaque côté et appelle également chaque pays à mettre fin à leur soutien aux forces rebelles opérant. L'UE pour sa part appelle les deux pays à faire preuve du maximum de retenue, à respecter les engagements de non-agression et de coopération qu'ils avaient conclus le 10 février dernier, et à reprendre les négociations. De son côté, la secrétaire d'État américaine Hillary Clinton a estimé que Khartoum portait le poids de la responsabilité des affrontements, et que les bombardements menés par des avions démontraient un usage disproportionné de la force. Hier, le Conseil de sécurité des Nations unies avait demandé mardi aux deux voisins de cesser toute opération militaire dans leurs zones frontalières.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUSS

 

 

 

Organisations liées :

ONU UA UE

 

 

 

États liés :

États-Unis