Soudan/Darfour

 

29 mars 2012

Soudan/Darfour

Ibrahim Gambari rejette les accusations du gouvernement du Nord Darfour

Le chef de la MINUAD, Ibrahim Gambari, affirme regretter les déclarations faites aujourd’hui par le gouvernement du Nord Darfour attribuant à la MINUAD une partie de la responsabilité des récents incidents survenus à Kabkabiya. M Ibrahim confirme que la MINUAD n’a pas cherché à porter préjudice aux manifestants durant les protestations devant sa base. Hier, M. Ibrahim s’est rendu à Kabkabiya pour offrir ses condoléances aux familles des victimes et proposé les services de médiation de la mission pour résoudre les tensions entre la population et la municipalité. De plus, la MINUAD va envoyer sous peu une mission d'évaluation multidisciplinaire et une enquête conjointe avec les autorités soudanaises sera également conduite.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD