Syrie/ONU

 

19 avr. 2012

Syrie/ONU

Ban recommande une mission de 300 observateurs militaires

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a recommandé hier de transformer l'actuel groupe avancé d'observation du cessez-le-feu en Syrie en une mission élargie de supervision, qui comporterait jusqu'à 300 observateurs militaires, pour une période initiale de trois mois. « Je souhaite proposer une mission de supervision des Nations unies en Syrie (UNSMIS) pour une période initiale de trois mois », a-t-il indiqué dans une longue lettre adressée au Conseil de sécurité de l’ONU. Accompagnés de conseillers politiques et de conseiller sur les droits de l'homme, ces observateurs « seront déployés progressivement sur une période de plusieurs semaines, dans environ dix endroits dans toute la Syrie » afin de contrôler la cessation des combats et la bonne application du plan Annan. Se déclarant « très inquiet de la gravité de la situation dans le pays », M. Ban a reconnu que « la cessation de la violence armée sous toutes ses formes est clairement incomplète » et que le gouvernement syrien « n'a pas encore pleinement rempli ses obligations » qui découlent du plan Annan. « Sans sous-estimer les défis à venir, une chance de progrès existe sur laquelle nous devons nous appuyer pour avancer », a-t-il toutefois estimé. Le Conseil est en train d'examiner aujourd'hui ces recommandations, et une résolution pourrait être adoptée la semaine prochaine. (Source : AFP)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MISNUS

 

 

 

Organisations liées :

ONU