Libye

 

25 avr. 2012

Libye

Le gouvernement accuse le CNT d’entraver le processus électoral

Le Premier ministre libyen, Abdel Rahim al-Kib, a accusé aujourd’hui le Conseil national de transition (CNT), d’empêcher son gouvernement de mener à bien son mandat, ce qui pourrait causer un report des élections prévues en juin prochain. « Nous sommes bloqués par les membres du Conseil qui continuent à attaquer le gouvernement et à menacer de lui retirer leur confiance, ce qui entrave nos efforts dans l'accomplissement de nos devoirs au service de la révolution », a déclaré M. al-Kib. Le CNT accuse le gouvernement de ne pas faire assez pour rétablir la sécurité au pays, ce à quoi M. al-Kib rétorque que « la construction d'un État ne se fait pas en quelques mois ». La population libyenne est toujours sans armée, sans police et sans système judiciaire, à moins de trois mois de l'élection d'une constituante. (Source : AFP)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MANUL