Soudan/Soudan du Sud

 

2 mai 2012

Soudan/Soudan du Sud

L'ONU envisage des sanctions en cas de poursuite des hostilités

Le Conseil de sécurité de l’ONU exige, sous peine de sanctions économiques et politiques, que le Soudan et le Soudan du Sud cesse « immédiatement toutes les hostilités, y compris les bombardements aériens » dans « un délai de 48 heures » (résolution 2046). Le Conseil demande également la reprise des négociations post-sécession sous les auspices de l’UA, avec le soutien de l’IGAD, tout en cessant « d’accueillir sur leur territoire ou de soutenir des groupes rebelles actifs contre l’autre État ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FISNUA MINUSS

 

 

 

Organisations liées :

ONU