Haïti

 

3 mai 2012

Haïti

Martelly dément les rumeurs sur ses liens avec les militaires

Le président haïtien, Michel Martelly a qualifié de rumeurs les informations laissant croire qu'il serait le promoteur, ou même le dirigeant, du mouvement de contestation des anciens soldats. M. Martelly a réaffirmé la nécessité de mettre en place une force publique qui saura défendre les cotes, empêcher la déforestation et aider au reboisement du pays. Afin d’illustrer ce besoin, le chef d’État a expliqué que « le mouvement de grève des policiers la semaine dernière a mis le pays au bord du chaos. On a donc besoin d'une force de réserve qui pourra prendre le contrôle quand la PNH s'absente ». Il a expliqué que l'action des individus en treillis et en arme qui occupent certains camps publics constitue un désordre qu'il entend résoudre par la négociation et le dialogue. « Jamais je ne donnerai l'ordre à la MINUSTAH d'attaquer par les armes des Haïtiens », a-t-il assuré. (Source : Radio Métropole Haïti)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUSTAH