Kosovo

 

10 mai 2012

Kosovo

RSF demande la révision du Code pénal avant son adoption

Reporters sans frontières (RSF) a salué hier la décision de la présidente du Kosovo, Atifete Jahjaga, de ne pas promulguer le nouveau Code pénal, tant que ses articles 37 et 38 menaçant la liberté de la presse n’auront pas été révisés par le Parlement. Dans un communiqué, l'organisation a salué « la décision de la présidente, qui a su se montrer à l’écoute de l’inquiétude des journalistes locaux et de la communauté internationale. La dangerosité du texte dans sa formulation actuelle est enfin reconnue au plus haut niveau ». Selon RSF, « Il est impératif que les journalistes puissent disposer d’une protection juridique et qu’ils ne soient pas sanctionnés au pénal pour avoir exercé leurs fonctions. La Présidente doit poursuivre ses efforts, dans les limites de son mandat, pour mettre les médias à l’abri de pressions judiciaires qui ne font qu’aggraver l’autocensure ». (Source: Reuters)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EULEX-Kosovo KFOR MINUK