Guinée-Bissau/ONU

 

19 mai 2012

Guinée-Bissau/ONU

L'ONU sanctionne des responsables du Commandement militaire

Le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté hier à l'unanimité la résolution 2048 qui impose des sanctions contre cinq responsables du coup d'État militaire du 12 avril 2012 en Guinée-Bissau. Les cinq officiers concernés sont le général Antonio Injai, qui a participé à la planification opérationnelle du coup d'État, le général Mamadu Ture, le général Ibraima Camara et le général Estevao Na Mena, qui sont membres du « Commandement militaire », ainsi que le lieutenant-colonel Daba Naualna, qui est le porte-parole du Commandement militaire. La résolution exige du Commandement militaire qu'il « prenne des mesures immédiates pour rétablir et respecter l'ordre constitutionnel, y compris un processus électoral démocratique, en veillant à ce que tous les soldats regagnent leurs casernes, et que les membres du 'Commandement militaire' renoncent à leurs fonctions d'autorité ». La résolution met également sur pied un comité de sanctions chargé de suivre l'application des mesures imposées. Finalement, le Conseil de sécurité demande à la CEDEAO à poursuivre ses efforts de médiation aux fins du rétablissement de l'ordre constitutionnel, en étroite coordination avec l'ONU, l'UA et la Communauté des pays de langue portugaise. (Source: ONU)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

ECOMIB

 

 

 

Organisations liées :

ONU