Serbie

 

23 mai 2012

Serbie

Procès Mladic : les irrégularités ne vont pas retarder la procédure

Le procureur en chef du TPIY, Serge Brammertz, assure aujourd'hui que les irrégularités dans le procès de Ratko Mladic auront un impact limité sur la tenue du reste de la procédure. Il indique ainsi que le procès, ajourné dès le second jour pour cause d'irrégularités dans la transmission à la défense de documents du bureau du procureur, pourrait débuter dans les prochaines semaines. « Nous ne nous sommes pas opposés à la requête de la défense de retarder pour quelque temps… Mais nous pensons qu’il est question de semaines, non de mois ». La défense avait demandé un délai de six mois pour se préparer. (Source : AP)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EUFOR - Althea MPUE