Liban

 

25 mai 2012

Liban

Un islamiste sunnite prétend que sa libération témoigne du rapport de force politique changeant

L’islamiste libanais ayant été libéré mardi dernier après avoir été accusé d’aider les rebelles syriens à se procurer des armes au Liban, Shadi al-Moulawi, a affirmé hier que sa libération témoigne du fait que les autorités libanaises ne peuvent pas se permettre de confronter les musulmans sunnites libanais, qui supportent la lutte des rebelles syriens. Les musulmans shiites libanais, représentés principalement par le Hezbollah, contrôlent actuellement les sphères politiques du pays. (Source : Reuters)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FINUL