Publication d'un membre expert du ROP

Jean-Baptiste Jeangène Vilmer

Du 21 mars 2012 au 23 avr. 2012

 

 

La guerre au nom de l'humanité: tuer au laisser mourir

Jean-Baptiste Jeangène Vilmer, préface de Hubert Védrine, Paris, PUF

 

624 pages

 

ISBN : 978-2130583516

 

La guerre au nom de l'humanitéQuand peut-il être juste de bombarder au nom des droits de l’homme ? Face à un massacre en cours ou imminent se pose la question de l’intervention militaire. Mais la guerre, même juste, fera des victimes civiles. Vaut-il mieux tuer ou laisser mourir ? Connue sous les appellations d’intervention humanitaire, droit ou devoir d’ingérence ou responsabilité de protéger, l’intervention militaire justifiée par des raisons humanitaires est l’une des questions les plus brûlantes des relations internationales. Ce livre interdisciplinaire – historique, juridique, éthique et politique – est le plus complet jamais publié en français sur ce phénomène. S’appuyant sur de nombreux exemples, de la guerre punitive en Chine antique à l’intervention de l’OTAN en Libye, il élabore une théorie réaliste de l’intervention en reprenant cinq critères de la doctrine de la guerre juste : cause juste, autorité légitime, bonne intention, dernier recours et proportionnalité.

 

"Cet ouvrage est sans doute ce que l’on a publié en français de plus approfondi et de plus fouillé sur la guerre. Et de plus pertinent." (Hubert Védrine)

 

TABLE DES MATIERES

 

Préface

 

Introduction

 

 

 

Chapitre 1. Histoire. Généalogie de la pratique et de la doctrine L’Antiquité Le christianisme La doctrine sécularisée de la guerre juste Le « siècle de l’intervention » L’intervention humanitaire depuis 1945

 

 

 

Chapitre 2. Terminologie. Le choix des mots L’intervention d’humanité Le droit ou devoir d’ingérence L’intervention humanitaire La responsabilité de protéger

 

 

 

Chapitre 3. Droit. De l’illégalité à la légitimité Les arguments des antirestrictionnistes La thèse du « illégal mais légitime »

 

 

 

Chapitre 4. L’humanité imaginaire. Souffrance à distance, médias et intervention La souffrance à distance La réduction de la distance : l’effet CNN

 

 

 

Chapitre 5. Les critères. Pertinence de la guerre juste La possibilité des critères Application au cas irakien

 

 

 

Chapitre 6. L’autorité légitime. Qui doit intervenir ?

 

Les critères de l’autorité légitime

 

Les cascades des autorités existantes

 

Réformes : les autorités légitimes envisageables

 

 

 

Chapitre 7. La cause juste. Pourquoi intervenir ?

 

La nature du dommage

 

L’ampleur du dommage

 

Le dommage doit-il être commis délibérément ?

 

Le dommage doit être imminent ou en cours La cause juste peut-elle être faussée ? Le risque d’opportunisme de la part des victimes

 

 

 

Chapitre 8. La bonne intention. Avec quelle motivation intervenir ?

 

L’impossibilité du désintéressement absolu Les difficultés du désintéressement relatif L’abandon du critère de bonne intention

 

 

 

Chapitre 9. Le dernier recours. Quand intervenir ?

 

Des problèmes épistémologiques

 

Gagner le temps que d’autres mettent à mourir : l’effet pervers d’intervenir trop tard Un critère qui doit être appliqué avec souplesse L’usage de la force armée n’est pas nécessairement la pire des options

 

 

 

Chapitre 10. La proportionnalité. Comment intervenir ?

 

Ce qu'est la proportionnalité

 

Les paradoxes de la guerre « zéro mort » L’impossible calcul Un critère qui floute la distinction en jus ad bellum et jus in bello

 

 

 

Conclusion

 

Bibliographie

 

Index

 

 

Retour à la liste des nouvelles

Le ROP


Membres-experts du ROP

Liste d'envoi du ROP

Inscrivez-vous gratuitement à la liste d'envoi du ROP et recevez notre bulletin par courriel

Suivez-nous sur Facebook Facebook