Syrie

 

1er juin 2012

Syrie

Damas regrette les propos de Ban Ki-moon

Le ministre syrien des Affaires étrangères, Jihad Makdissi, a affirmé hier que le régime syrien regrette les propos du Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, mettant en garde contre les risques d’émergence d’une situation de guerre civile dans le pays. « Il est regrettable que le Secrétaire général des Nations Unies se soit départi de sa mission de maintien de la paix et de la sécurité dans le monde, pour devenir un annonciateur de guerres civiles », a-t-il déclaré. Par ailleurs, la personne chargée de l’enquête sur le massacre de Houla par les autorités syriennes, Qassem Jamal Suleiman, a catégoriquement nié hier toute implication du régime dans la tuerie, affirmant que plusieurs centaines de rebelles en étaient responsables. (Sources : AFP, Associated Press)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MISNUS