Syrie/Royaume-Uni/ONU

 

1er juin 2012

Syrie/Royaume-Uni/ONU

William Hague s’entretient avec l’opposition syrienne et le Secrétaire général de l’ONU

Suite à des entretiens avec l'opposition syrienne et le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-Moon, à Istanbul, le chef de la diplomatie britannique, William Hague, a affirmé que la Syrie est au bord d'une guerre civile totale et que le régime doit appliquer le plan Annan. « Le Secrétaire général et moi-même et aussi l'opposition en Syrie pensons que la Syrie est au bord d'une situation catastrophique [...], au bord d'une guerre civile totale et de l'effondrement de la Syrie en affrontements confessionnels », a confié M. Hague à des journalistes. Il a également appelé à renforcer les sanctions et les pressions contre Damas, considérant qu’il « est très important pour nous tous [...] que nous augmentions la pression d'avantage pour l'application du plan Annan. Ca veut dire que d'autres pays au-delà de l'Union européenne doivent s'associer aux sanctions que nous avons imposées au régime ». Finalement, il a assuré que le Royaume-Uni n'envisage pour l'instant aucune action hors du cadre de l'ONU et que si le plan Annan échoue lors des prochaines semaines, « nous devrons retourner au Conseil de sécurité de l'ONU». (Source : AFP)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MISNUS