Soudan/Darfour

 

3 juin 2012

Soudan/Darfour

Complexe militaire capturé par le JEM et 45 rebelles tués par l’armée

L'armée soudanaise affirme avoir tué 45 rebelles du JEM s'adonnant à des pillages dans l'Est du Darfour hier, tandis que les insurgés ont assuré avoir pris le contrôle d'un complexe militaire. Le porte-parole de l'armée, Sawarmi Khaled Saad, a annoncé que des combattants du JEM ont attaqué hier la ville de Fataha au Darfour et pillé le marché et que les troupes soudanaises ont répliqué, tuant 45 rebelles et détruisant 16 véhicules. « Après, ils se sont retirés vers l'ouest et nous les pourchassons toujours », a-t-il ajouté, précisant que quelques soldats avaient été blessés dans les affrontements. Le gouverneur du Nord-Darfour, Osmane Kibir, a confirmé à la télévision d'État que les rebelles avaient « pillé les magasins, attaqué des civils et volé de la nourriture et du carburant ». Le JEM n'a pas réagi à ces affirmations, mais leur porte-parole, Gibril Adam Bilal, avait précédemment affirmé que le groupe avait pris le contrôle d'un complexe de l'armée à l'est de la capitale de l'État El-Facher au Darfour, tuant un nombre indéterminé de soldats soudanais et saisissant 16 véhicules militaires. Aucune confirmation indépendante de ces faits n’a pu être obtenue en raison des restrictions imposées à la presse dans la région. (Source : Sudan tribune, AFP)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD