Mali

 

8 juin 2012

Mali

Le gouvernement malien ouvert à une intervention sous conditions

Le porte-parole du gouvernement malien, le ministre de la Communication Hamadoune Touré, a réagi à l’intervention internationale envisagée hier lors du sommet de l’UEMOA. S'il n'exclut pas un appui international, il estime qu’« il y a des conditions à remplir d’abord chez nous. Il nous faut évaluer nos propres capacités, puis en fonction de cela, voir s’il y a besoin d’aide extérieure ». Le président du Rassemblement pour le Mali, Ibrahim Boubacar Keita, affirme quant à lui que d’éventuelles troupes ne doivent pas se limiter à une mission d’interposition, « ce qui veut dire prendre acte de la partition du pays », mais bien faire en sorte que « ceux qui occupent par la force le nord du pays soient butés hors du territoire national ». (Source: PressAfrik)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MISMA

 

 

 

Organisations liées :

CEDEAO ONU UA