États-Unis/Mali/Somalie/Soudan du Sud/LRA

 

14 juin 2012

États-Unis/Mali/Somalie/Soudan du Sud/LRA

Les États-Unis développent un réseau d’espionnage en Afrique

Une enquête du Washington Post publié hier révèle que depuis 2007, l’armée américaine développe un important réseau secret de bases aériennes sur le continent africain afin de lancer des opérations d’espionnage contre Al-Qaïda et d’autres groupes islamiques africains. Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso, est ainsi une base clé pour l’espionnage américain en Afrique de l’Ouest. À partir de cette base, les avions espions patrouillent, au-dessus du Mali, de la Mauritanie et du Sahara, où ils tentent entre autres d’identifier les combattants d’AQMI et du groupe islamiste d’Ansar Dine dans le Nord du Mali. En Afrique de l’Est, des avions et des drones américains décollent de Djibouti, de Éthiopie, des Seychelles et du Kenya. La base de Djibouti est utilisée en raison de sa proximité à la fois du Soudan du Sud, de la Somalie et du Yémen. En Ouganda, des contractants militaires privés sont utilisés pour traquer le chef de la LRA, Joseph Kony. D’autres bases opérationnelles sont également prévues à Nzara au Sud Soudan, au large du Kenya sur la base navale de Manda Bay et en Mauritanie. (Source : Washington Post)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

AMISOM ICR/LRA MINUSS MISMA

 

 

 

États liés :

États-Unis