Soudan/Darfour

 

14 juin 2012

Soudan/Darfour

Débats houleux sur la liberté de mouvement de la MINUAD

Les mouvements de la MINUAD ont fait l’objet de débats houleux hier entre un fonctionnaire régional et un responsable de l'ONU en visite à Nyala, la capitale de l’État du Sud-Darfour. La controverse a débuté quand le vice-gouverneur du Sud-Darfour, Abdel Karim Moussa, a dit à une délégation onusienne chargée d’évaluer le travail de la MINUAD que la mission devait informer à l’avance les autorités soudanaises de ses déplacements pour des raisons de sécurité. Le chef de la délégation, le britannique Tony Prena, a alors répondu que la mission n’avait pas cette obligation et disposait d’une totale liberté de mouvement en vertu de son mandat sous le chapitre VII. Le Soudan accuse les convois de la MINUAD, régulièrement arrêtés et dévalisés par les rebelles, d’être la principale source d’approvisionnement et d’armes de ces derniers. (Source : Sudan Tribune)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD