RDCongo/Rwanda

 

22 juin 2012

RDCongo/Rwanda

Trois hauts responsables militaires rwandais soutiennent le M23

Le groupe d’experts de l’ONU sur la RDC affirme avoir des preuves que trois plus hauts responsables rwandais de la Défense soutiennent la mutinerie congolaise du M23. L’agence Reuters, qui rapporte l’information, affirme avoir eu accès à des notes prises par un diplomate lors d’une présentation orale du groupe d’experts devant le comité des sanctions du Conseil de sécurité de l’ONU, à New-York le 13 juin. Les noms cités sont ceux du ministre rwandais de la Défense, James Kabarebe, de son directeur de cabinet, Charles Kayonga et du conseiller militaire du président Paul Kagamé, Jacques Nziza. Selon le groupe d’experts, James Kabarebe est « en contact permanent avec le M23 ». Les experts accusent également l’armée rwandaise d’avoir pénétré en territoire congolais pour consolider les positions des rebelles, d’avoir apporté un soutien logistique à ces derniers et d’avoir assuré à leur leader présumé, Bosco Ntaganda, un passage sûr au Rwanda. Le groupe d’experts doit communiquer son rapport écrit au comité des sanctions de l’ONU dans les prochains jours, avant qu’il ne soit publié. (Source: Reuters)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MONUSCO