Centrafrique/France

 

26 juin 2012

Centrafrique/France

Des renforts seront envoyé au site d’Areva pillé par des rebelles

Des sources militaires proches du haut commandement centrafricain ont annoncé aujourd’hui que des renforts militaires vont être envoyés à Bakouma, sur le site du groupe nucléaire civil français Areva attaqué avant-hier par des rebelles. « Toutefois, à 14H00 locales, ces troupes n'étaient pas encore parties de l'aéroport de Bangui » a précisé une source militaire. Alors qu'une source militaire anonyme avait accusé hier les rebelles tchadiens du FPR d’être responsables de l’attaque, une autre source militaire centrafricaine a aujourd’hui pointé du doigt la LRA. « Les rebelles ougandais de la LRA (...) ont été reconnus par les habitants », a précisé cette source, également sous couvert d'anonymat. Les rebelles ont occupé le site et ont ensuite pillé les locaux avant de se retirer hier dans l'après-midi. Selon les bilans officiels, il n'y a pas eu de morts lors de l'attaque. (Source : AFP)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

BINUCA ICR/LRA MINURCAT