États-Unis/Mali/AMISOM

 

26 juin 2012

États-Unis/Mali/AMISOM

Le regroupement des groupes terroristes islamistes africains fait redouter le pire aux Américains

Les États-Unis craignent que les principaux groupes terroristes islamistes sur le continent africain ne se regroupent pour augmenter leurs moyens. C'est ce qui ressort d’une conférence de presse organisée à Washington par le commandant de l’Africa Command, le général Carter Ham.. « Je dirais que les liens entre AQMI et Boko Haram sont très probablement les plus inquiétants dans la mesure où les informations que nous avons indiquent qu’ils partageraient des ressources monétaires, s’entraineraient ensemble et s’échangeraient des matériaux explosifs ce qui peut être très dangereux », a-t-il expliqué. Pour les États-Unis, les trois groupes les plus dangereux sont Boko Haram au Nigeria, AQMI dans le nord du Mali et enfin Al Shebab, en SOmalie. Une alliance entre ces groupes serait dévastatrice pour le continent et la communauté internationale, a-t-il souligné. (Source : Reuters)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

AMISOM MISMA