Soudan/ONU

 

28 juin 2012

Soudan/ONU

L'ONU demande à Khartoum de ne pas réprimer les manifestations pacifiques

La Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, Navi Pillay, demande aujourd’hui aux autorités soudanaises de veiller au déroulement pacifique des manifestations prévues demain, afin d'éviter le scénario des deux dernières semaines, soit l'utilisation de la méthode dure par les forces de l’ordre. « Des dizaines de personnes, notamment des militants des droits de l'homme, des journalistes, des étudiants et des opposants politiques, ont été arrêtés depuis le début des manifestations à Khartoum le 17 juin dernier », déplore Mme. Pillay. « Les gaz lacrymogènes, les balles caoutchoutées, les munitions réelles et le recours plus général à la manière forte ne résoudront pas les frustrations et les doléances ressenties par la population pour exercer leurs droits économiques, sociaux, civiques et politiques », a-t-elle ajouté. (Source : ONU)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD