Haïti

 

28 juin 2012

Haïti

Crimes sexuels : 62 plaintes mais aucun jugement en 18 mois, déplore la MINUSTAH

La MINUSTAH déplore que sur 62 plaintes déposées pour sévices sexuels, il n’y ait pas eu un seul jugement en 18 mois dans la région métropolitaine de Port-au-Prince. C’est ce qui ressort d’un rapport publié le 26 juin dernier par la Section des droits de l’homme de la MINUSTAH et du Haut-commissariat de l'ONU aux droits de l’homme. « Les méthodes utilisées par la police et le système judiciaire pour traiter des affaires pénales affectent le bon déroulement du processus judiciaire pénal et contribuent à l’impunité et à l’absence de justice, notamment pour les cas de viol », dénonce la MINUSTAH dans son rapport. « En raison du très grand nombre de cas laissés en souffrance par les tribunaux et le manque général de personnel dans le système judiciaire, l’accès à la justice pour les femmes, en particulier les plus démunies, est gravement compromis », peut-on aussi lire dans le document. (Source : AlterPresse)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUSTAH