Soudan/Soudan du Sud

 

9 juill. 2012

Soudan/Soudan du Sud

Le SPLM-N veut un processus global de résolution du conflit

Le chef du SPLM-N et de l’alliance du SRF, Malik Agar, a indiqué hier que son groupe refuserait de participer à toute discussion avec le gouvernement soudanais portant uniquement sur le conflit au Sud-Kordofan et dans le Nil Bleu. S’exprimant au sujet de la reprise des pourparlers entre le SPLM-N et Khartoum le 12 juillet prochain, sous les auspices de l’UA, M. Agar a déclaré : « Nous avons clairement fait savoir (à l’UA) que les Soudanais avaient besoin de leur soutien pour la paix et la stabilité. Ce soutien ne devrait pas se limiter à certaines zones ou régions. Il doit être inclusif et s’attaquer tous les conflits ». (Source : The Sudan Tribune)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FISNUA