UA

 

15 juill. 2012

UA

Ouverture du Sommet de l’UA pour une élection polémique

L’UA a ouvert aujourd’hui son 19e Sommet dans les nouveaux locaux de l’UA, à Addis Abéba. L’un des points forts de ce Sommet sera l’élection du prochain président de la Commission de l’UA. Les chefs d’État et de gouvernements africains avaient échoué, lors du dernier Sommet, en janvier 2012, à choisir entre le président sortant de la Commission, le Gabonais Jean Ping, et l’ancienne ministre sud-africaine des Affaires étrangères, Nkosazana Dlamini-Zuma. Devant cette impasse, qui avait révélé au grand jour de profondes divisions au sein de l’organisation, il avait été décidé de remettre l’élection à l’ordre du jour du 19e Sommet qui s’ouvre aujourd’hui. Il semble qu’aucun des deux candidats ne soit en mesure de remporter les 2/3 requis des voix pour l’emporter et seul le retrait d’un des deux candidats pourrait mettre fin à cette impasse. L'UA n'a plus le droit d'échouer, a estimé le président en exercice de l'UA, Thomas Boni Yayi. (Source : AFP)

Ouverture du Sommet de l’UA pour une élection polémique – L’UA a ouvert aujourd’hui son 19e Sommet dans les nouveaux locaux de l’UA, à Addis Abéba. L’un des points forts de ce Sommet sera l’élection du prochain président de la C

Ouverture du Sommet de l’UA pour une élection polémique – L’UA a ouvert aujourd’hui son 19e Sommet dans les nouveaux locaux de l’UA, à Addis Abéba. L’un des points forts de ce Sommet sera l’élection du prochain président de la Commission de l’UA. Les chefs d’État et de gouvernements africains avaient échoué, lors du dernier Sommet, en janvier 2012, à choisir entre le président sortant de la Commission, le Gabonais Jean Ping, et l’ancienne ministre sud-africaine des Affaires étrangères, Nkosazana Dlamini-Zuma. Devant cette impasse, qui avait révélé au grand jour de profondes divisions au sein de l’organisation, il avait été décidé de remettre l’élection à l’ordre du jour du 19e Sommet qui s’ouvre aujourd’hui. Il semble qu’aucun des deux candidats ne soit en mesure de remporter les 2/3 requis des voix pour l’emporter et seul le retrait d’un des deux candidats pourrait mettre fin à cette impasse. (Source : AFP)

 

ommission de l’UA. Les chefs d’État et de gouvernements africains avaient échoué, lors du dernier Sommet, en janvier 2012, à choisir entre le président sortant de la Commission, le Gabonais Jean Ping, et l’ancienne ministre sud-africaine des Affaires étrangères, Nkosazana Dlamini-Zuma. Devant cette impasse, qui avait révélé au grand jour de profondes divisions au sein de l’organisation, il avait été décidé de remettre l’élection à l’ordre du jour du 19e Sommet qui s’ouvre aujourd’hui. Il semble qu’aucun des deux candidats ne soit en mesure de remporter les 2/3 requis des voix pour l’emporter et seul le retrait d’un des deux candidats pourrait mettre fin à cette impasse. (Source : AFP)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Organisations liées :

UA