Timor-Leste

 

17 juill. 2012

Timor-Leste

Les violences se poursuivent suite à l’annonce du gouvernement de coalition

Une personne a été tuée et des voitures ont été incendiées aujourd'hui lors de combats improvisés dans les rues de Dili, la capitale du Timor-Leste. Les supporters du Fretilin (Front révolutionnaire pour l'indépendance du Timor-Oriental) descendent dans les rues depuis le 15 juillet dernier, après avoir appris que leur parti ne ferait pas partie de la coalition gouvernementale, même s’il est arrivé 2e position au suffrage national. Le Premier ministre, Xanana Gusmão, du parti du Congrès national pour la reconstruction du Timor-Oriental (CNRT), suite à son élection, a annoncé qu’il formerait une coalition avec le Parti démocrate et non avec le Fretilin. « Le Fretilin espérait beaucoup être aussi invité à rejoindre 'un gouvernement d'unité nationale’ », note le Sydney Morning Herald. Les forces de l’ordre ont réussi à établir un retour au calme qui demeure très précaire. (Source : AFP)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

ISF MINUT