RDCongo/MSF

 

31 juill. 2012

RDCongo/MSF

MSF : bilan provisoire des victimes civiles à Rutshuru

Médecin sans frontières (MSF) annonce aujourd’hui que le « coût humain, civil, est très important dans le conflit » opposant les FARDC au M23 dans l’est de la RDC. Selon l’ONG, l’hôpital de Rutshuru est devenu un lieu de refuge pour les populations civiles de la région. Deux personnes y seraient décédées suite à leurs blessures et 70 autres y recevraient des soins. Le chef de la mission de MSF au Nord-Kivu, Patrick Wieland, indique : « plus de 90 % des civils que nous avons soignés à l’hôpital de Rutshuru sont des femmes et des enfants ». L’organisation observe également que depuis la première fois depuis mai, des armes lourdes ont été utilisées dans les combats. « On risque de verser dans un conflit extrêmement meurtrier si les combats ont lieu dans les villes », affirme M. Wieland. (Source : RFI)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EUFOR RD Congo EUPOL - RDCongo MONUSCO

 

 

 

Organisations liées :

CIRGL