Soudan du Sud/MSF

 

2 août 2012

Soudan du Sud/MSF

Fort taux de mortalité au sein des camps de réfugiés

Le chef de mission de Médecin Sans Frontières au Soudan du Sud, André Heller-Pérache, avertit aujourd’hui que la surpopulation et la malnutrition dans le camp de réfugiés de Yida entrainent un fort taux de mortalité parmi les personnes déplacées. La population du camp, doté d’une capacité d’accueil de 15 000 personnes, a triplé depuis février et près de 55 000 déplacés, principalement originaires des régions des Monts Nouba et du Sud-Kordofan y trouvent actuellement refuge. Selon MSF, cinq enfants meurent chaque jour du fait de diarrhées, de septicémie, d'infections pulmonaires ou de malnutrition. M. Heller-Pérache s’inquiète également d’une épidémie de choléra et de paludisme. L’hôpital de MSF à Yida reçoit quotidiennement 250 personnes et a doublé sa capacité à une soixantaine de lits; à terme, l’organisation en prévoit une centaine. (Source : AFP)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FISNUA MINUSS