Syrie/ONU

 

2 août 2012

Syrie/ONU

MISNUS : Kofi Annan quittera son poste le 31 août

L’Émissaire spécial de l’ONU et de la Ligue arabe pour la Syrie, Kofi Annan, annonce aujourd'hui qu'il quittera son poste le 31 août prochain. « Il y a des divisions au sein de la communauté internationale. Tout cela a compliqué mes devoirs », explique-t-il lors d'une conférence de presse annoncée à la dernière minute. « La militarisation croissante sur le terrain et le manque d'unanimité au Conseil de sécurité ont fondamentalement changé mon rôle », ajoute-t-il, soulignant que la « transition » signifie que Bachar al-Assad doit « tôt ou tard » partir. Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a de son côté indiqué avoir entamé des consultations avec M. al-Arabi afin de « nommer rapidement un successeur qui puisse poursuivre ces efforts de paix essentiels ». L'ONU reste « impliquée dans des efforts diplomatiques pour mettre un terme à la violence » en Syrie, a-t-il assuré. M. Annan, nommé le 23 février 2012, n’est pas parvenu à faire appliquer le plan de paix en six points qu'il avait arraché aux parties et qui prévoyait notamment la cessation des hostilités et une transition politique. En raison de l’accroissement des violences, les activités des 300 observateurs de la MISNUS avaient même été suspendues le 16 juin alors que le chef militaire de la MISNUS, Robert Mood, quittait ses fonctions le 4 juillet. La mission, désormais dirigée par le général Babacar Gaye, vient d'être réduite à 150 hommes seulement. (Sources : ONU, AFP, Reuters, RIA Novosti)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MISNUS