Syrie/ONU

 

3 août 2012

Syrie/ONU

L'assemblée générale doit voter sur un projet de résolution

L'Assemblée générale de l'ONU doit voter aujourd'hui sur une résolution dénonçant le bombardement « aveugle » des villes rebelles par l'armée syrienne et réclamant une transition politique en Syrie. Cette résolution, essentiellement symbolique, a été mise de l'avant par le groupe des pays arabes et pourrait contribuer à accroître la pression sur Damas si les pays membres venaient à l'adopter massivement. Contrairement à des versions précédentes, le texte ne demande plus explicitement le départ du pouvoir du président syrien Bachar al-Assad, ni l'application de sanctions économiques similaires à celles adoptées par la Ligue arabe en novembre 2011. La résolution souligne cependant l'inquiétude suscitée par les armes chimiques syriennes et exige un libre accès à la population pour les organisations humanitaires. Le texte déplore également « l'incapacité du Conseil de sécurité » à faire appliquer ses décisions. Il dénonce aussi « l'utilisation croissante par les autorités syriennes d'armes lourdes » dans les villes, notamment le « bombardement aveugle par des chars et des hélicoptères », et demande à Damas de respecter sa promesse de « cantonner ses troupes et ses armes lourdes dans leurs casernes ». Finalement, la résolution réclame la mise en place d'un « organisme provisoire de gouvernement consensuel ». (Source: AFP)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MISNUS

 

 

 

Organisations liées :

ONU