Soudan/Darfour/ONU

 

3 août 2012

Soudan/Darfour/ONU

Le HCDH demande une enquête indépendante sur la répression des manifestations au Darfour

Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH) a exhorté aujourd'hui les autorités du Soudan à ouvrir une enquête indépendante sur la répression brutale exercée le 31 juillet par les forces gouvernementales contre des manifestants au Darfour, faisant huit morts et plus de 50 blessés parmi les manifestants. Selon des témoins, les forces de sécurité auraient ouvert le feu et utilisé des gaz lacrymogènes contre les manifestants à Nyala, la ville principale du Sud-Darfour, faisant huit morts, dont cinq mineurs. « Nous exhortons le gouvernement à ouvrir dans les meilleurs délais une enquête indépendante et crédible sur cet incident et l'éventuel usage excessif de la force par les forces de sécurité », a déclaré la porte-parole du HCDH, Ravina Shamdasani. « Les lignes directrices internationales concernant la règlementation des manifestations doivent être respectées pour assurer que les droits légitimes à la liberté d'expression et à la liberté de rassemblement soient respectés. Nous appelons le gouvernement à condamner fermement l'usage excessif de la force pour réprimer des manifestations et lui demandons de tenir pour responsables les auteurs de ces actes », a ajouté Mme Shamdasani.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD