Darfour/MINUAD

 

9 août 2012

Darfour/MINUAD

Des civils fuient les bombardements

Un des porte-parole de la MINUAD, Christopher Cycmanick, annonce aujourd’hui que de nouvelles frappes aériennes au Nord-Darfour ont forcé une partie de la population à fuir leur foyer. Les forces de la MINUAD basées à Shangil Tobay (au sud d’Al-Facher) rapportent que des personnes déplacées se sont réfugiées le 7 août au camp de Nifasha. « Elles disent avoir fui les frappes aériennes dans leur région entre le 3 et le 6 août », explique M. Cycmanick en précisant que « les nouveaux arrivant affirment avoir fui la région de Dolma et des villages environnants » à environ 25 kilomètres de Shangil Tobay. Selon M. Cycmanick, « le gouvernement a interdit l’accès de cette zone aux forces de la MINUAD ». Le porte-parole de l’armée soudanaise, Sawarmi Khaled Saad, déclare pour sa part que l’armée ne mène aucune opération active dans la région et soutient qu’elle « utilise tous les moyens à sa disposition pour protéger les civils des rebelles ». (Source : AFP)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD