RDCongo

 

18 août 2012

RDCongo

Les doutes persistent face à la force neutre pour les Kivus

France 24 fait aujourd’hui le point sur la force neutre de la CIGRL, dont plusieurs détails commencent à transparaitre. Un représentant des rebelles du M23, le lieutenant-colonel Vianney Kazarama, a accueilli avec scepticisme les discussions entourant la création de la force, estimant qu'elle est « une distraction ». Selon lui, « nous attendons de voir comment ces troupes vont se déployer et, surtout, combien de temps leur mise en place va prendre ». Le porte-parole du gouvernement du Nord-Kivu, Jean-Louis Ernest Kyaviro, estime quant à lui qu’« aucun accord politique ne saurait aujourd’hui démanteler tous les groupes armés actifs dans l’est de la RDC (...). Il faudra bien une action sur le terrain ». Thierry Vircoulon, de l’International Crisis Group, estime quant à lui que « l’option d’une force internationale neutre apparaît comme une vraie fausse solution à la crise dans l’est de la RDC (...). Pendant ce temps, le M23 va tranquillement s’enraciner, du moins jusqu’à la prochaine réunion des dirigeants des États concernés, prévue en septembre ». (Source : France24)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EUPOL - RDCongo EUSEC - RDCongo MONUSCO

 

 

 

Organisations liées :

CIRGL