Syrie : Brahimi critiqué par le CNS

 

19 août 2012

Syrie : Brahimi critiqué par le CNS

Le Conseil national syrien critique aujourd’hui les propos tenus hier par le nouveau médiateur de la communauté internationale pour la crise syrienne, Lakhdar Brahimi. M. Brahimi a refusé hier, dans un entretien à l’agence Reuters, de demander le départ du président syrien, Bachar al-Assad, déclarant : « Il est bien trop tôt pour que je puisse prendre position sur ce sujet. Je n'en sais pas assez sur ce qu'il se passe ». Réagissant à ces propos, les CNS a publié aujourd’hui un communiqué dans lequel il se dit « choqué » par les mots du médiateur, demandant à M. Brahimi qu’il présente des excuses au peuple syrien. Le diplomate algérien s’est par ailleurs déjà dit « peu confiant » quant à ses chances de résoudre la crise syrienne. Ces propos surviennent alors que le mandat de la MISNUS s'achève ce soir. (Source : AFP)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MISNUS