Haïti : le CEP pourrait être doté de trois conseillers provisoires

 

21 août 2012

Haïti : le CEP pourrait être doté de trois conseillers provisoires

Le président du Sénat haïtien, Simon Dieuseul Desras, a évoqué hier la possibilité, parmi d’autres alternatives, que le corps législatif nomme des conseillers électoraux provisoires, pour siéger sur le Conseil Électoral Permanent (CEP). « Si c’est l’esprit de la Constitution amendée que nous suivons et que nous disons que nous ne voulons pas de CEP, nous ne sommes pas en mesure d’envoyer trois représentants au CEP et si nous envoyons trois représentants, ils seront provisoires. […] Jusqu'à présent, je n’écarte pas la possibilité d’avoir un CEP, tant que nous ne nous sommes pas réunis avec le Président », déclare M. Desras, tout en précisant que « quelque soit le nom de ce Conseil Électoral […] il faut que des élections soient faites » et « sans conflit à la base, sans contestation ». Le 17 août, le gouvernement haïtien avait salué la formation du CEP tout en affirmant que cet organe institutionnel demeure légal malgré sa composition de seulement six conseillers électoraux, sur les neuf prévus par la Constitution. (Sources : Haïti Libre, Radio Métropole Haïti)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUSTAH