Prévenir les conflits pour protéger les populations civiles

Prévenir les conflits pour protéger les populations civiles

29 août 2011

Conférence de Roméo Dallaire à l'Université de Montréal

 

 

Quel est le rôle des puissances moyennes dans la prévention des conflits, des crises humanitaires et la protection des populations civiles? Tel est le sujet que le Sénateur et lieutenant-général (ret) Roméo Dallaire a abordé le 14 septembre 2011 lors de la première conférence de l'année 2011-2012 de l'OCCAH et du ROP sur le campus de l'Université de Montréal.


Devant un auditoire éclectique de quelque 300 personnes, le général Dallaire a notamment insisté sur la responsabilité des États dans la prévention des conflits et des génocides, ainsi que sur l'importance de l'implication associative et politique des citoyens du Nord dans l'émergence d'un monde plus juste et moins violent.


Roméo Dallaire a connu une carrière distinguée dans les Forces armées canadiennes. En 1994, le général Dallaire a commandé la Mission des Nations Unies pour l'assistance au Rwanda (MINUAR). Son livre J'ai serré la main du diable : La faillite de l'humanité au Rwanda, qui décrit ses expériences au Rwanda, a reçu en 2004 le Prix littéraire du gouverneur général pour un ouvrage de non fiction. Il lui a également mérité plusieurs prix littéraires internationaux et inspiré un long métrage mis à l'affiche en 2007.

Depuis qu'il a pris sa retraite des Forces canadiennes, le lieutenant général Dallaire a été chargé de cours invité de plusieurs universités canadiennes et américaines et a écrit de nombreux articles et chapitres sur la résolution des conflits, l'aide humanitaire et les droits de la personne.

 

 

Conférence de Roméo Dallaire - sept 2011